home » Le blog du développement durable » BELGIQUE VS PLASTIQUE

BELGIQUE VS PLASTIQUE


10 Juil, 2018

 

 

 

L’été est là ! Les festivals, les pique-niques sur la plage, la coupe du monde, de quoi lever son gobelet pour trinquer à la victoire tant espérée de la Belgique face… au plastique ! Il est temps de prendre sa revanche sur ces ustensiles à usage unique qui  déjouent toute conscience écologique. Car si plastique rime avec pratique, les chiffres de sa consommation riment avec aberration. Un enjeu de taille pour la Belgique qui met au point de nouvelles tactiques.

 

 

LE PLASTIQUE EXPLOSE LE SCORE

Le plastique est partout, sa production a dépassé celle de presque tous les autres matériaux. 5.000 milliards de sacs en plastique sont consommés dans le monde chaque année, soit presque 10 millions par minute. Attachés ensemble, ils pourraient faire le tour du monde sept fois par heure. Bouteilles, bouchons, emballages alimentaires, pailles, touilleurs… sont à usage unique et finissent par étouffer la vie marine ou boucher nos canalisations. Les déchets plastiques trouvent ainsi chemin jusque dans la chaîne alimentaire. Nous ingérons chaque jour des particules de microplastique. Sur les neuf milliards de tonnes que le monde a produit jusqu’à aujourd’hui, seulement 9% ont été recyclées et 12% incinérées. Le reste a trouvé sa place dans notre environnement et mettra des milliers d’année à se décomposer. Plus de 60 pays ont décidé d’adopter une politique visant à réduire cette pollution, et les membres de l’Union Européenne ont tout intérêt à préparer le coup d’envoi. 

 

NOUVELLES LOIS DU JEU

La Commission européenne a décidé d’appliquer de nouvelles règles pour réduire la quantité de déchets plastiques dans les océans et les mers avant les prochaines élections de mai 2019. On trouve alors : 
L’interdiction totale de certains produits contenant du plastique (bâtonnets de coton-tige, assiettes, pailles, couverts, touilleurs, tiges pour ballons de baudruche) 

👉Des objectifs de réduction de la consommation
👉Des frais pour les fabricants 
👉Des objectifs de collecte
👉Des étiquetages clairs et normalisés 
👉Des mesures de sensibilisation
Il s’agit de la toute première stratégie européenne sur les matières plastiques transmise au Parlement européen et au Conseil pour adoption. 

 

LA BELGIQUE CONTRE-ATTAQUE

 

Le challenge Belgique VS plastique a déjà commencé, des initiatives plus ou moins originales sont mises en place pour renvoyer ce dangereux adversaire sur le banc de touche. 

DOUBLE CROCHET DE LA WALLONIE

Carlo Di Antonio, le ministre wallon de l’Environnement, espère interdire les ustensiles plastiques à usage unique dans les événements culturels, sportifs, récréatifs et dans tous les établissements ouverts au public dès début 2019. Il va également signer une pétition qui demande à la grande distribution d’arrêter la vente des cotons-tiges en plastique. Enfin, la Wallonie a lancé un appel à projets pour la création d’une filière destinée à recycler 200.000 tonnes de plastiques. 

PLASTIC ATTACKS

Des Plastic Attacks sont organisées à travers la Belgique pour dénoncer le suremballage dans les grandes surfaces. Le principe est simple, après avoir payé leurs courses, les participants déballent chaque article et empilent tous les emballages dans des caddies. Une tactique offensive qui nous vient du sud-ouest de l’Angleterre. 

CARREFOUR, LIDL ET DELHAIZE EN APPUI

Les grands de la distribution prennent eux aussi leurs dispositions face au fléau du plastique. Carrefour ne commercialisera plus ni pailles, ni couverts, ni assiettes en plastiques d’ici début 2019. Lidl s’alignera fin 2019 et proposera des produits alternatifs. Delhaize n’est pas encore dans le coup, mais supprime les sacs en plastique du rayon légumes dès septembre pour les remplacer par des sacs en coton réutilisables ou en papier.

FEINTE DE PAILLE CHEZ MCDONALD’S 

Mcdon’alds s’est engagé à bannir les pailles en plastique de ses établissements à Bruxelles et à Namur. Elles seront remplacées par des pailles en papier biodégradables. C’est une alternative durable et de bon augure à savoir que les Belges consomment plus de 1,5 milliards de pailles jetables tous les ans. Pour remplacer cet accessoire néfaste à notre environnement, il existe également des pailles en bambou, en inox, en amidon ou encore en verre. 

BRUGES FAIT PLEURER LES FILETS

Avec une baleine géante de 5 tonnes de plastique imaginée par le cabinet d’architectes STUDIOKCA. Installée dans un bassin en plein cœur du centre ville, cette baleine de douze mètres de haut est destinée à sensibiliser son public à la pollution des mers et des océans. Une œuvre impressionnante et forte de sens visible jusqu’au 16 septembre 2018.

La Belgique se battra jusqu’au bout, elle doit gagner ce combat, n’est-ce pas ? Un combat qui mérite tout autant de ferveur que celui qui nous mènera peut être en finale…

 

Natacha

J'ai rencontré le fondateur de SMOGEY lors d'un voyage en Asie 🌏 et me voilà installée en Belgique 🇧🇪 pour prêter main forte à ce beau projet ! 👋 Je suis française, j'adore voyager et rêvasser à un monde parfait 😍 Quelque soit le combat, il ne faut jamais baisser les bras !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *