home » Dites non à l’obsolescence programmée : optez pour le reconditionné

Dites non à l’obsolescence programmée : optez pour le reconditionné

La demande de produits reconditionnés n’a cessé de croître au cours de ces dernières années et non, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les produits remis en état n’intéressent pas que les personnes qui souhaitent faire des économies. Le reconditionnement s’inscrit naturellement dans une logique écologique de protection de la planète et de réduction des déchets.

Qu’est-ce qu’un produit reconditionné ?

Pour la plupart d’entre nous, le produit reconditionné n’est ni plus ni moins un invendu ou un produit de fin de série. Ce qui est totalement faux.

D’autres considèrent le produit reconditionné comme un produit d’occasion. Oui, techniquement, il s’agit bel et bien d’un produit de seconde main puisqu’il a été sorti de son emballage et manipulé. Mais il ne s’agit pas d’un produit d’occasion à proprement parler pour trois raisons.

D’un, contrairement au produit d’occasion qui a été utilisé pendant plusieurs mois ou plusieurs années, le produit reconditionné n’a généralement pas fait l’objet d’un usage intensif.

La plupart du temps, il s’agit d’un modèle d’exposition, d’un produit dont l’emballage a subi quelques dommages (par exemple durant le transport) ou d’un retour client (l’appareil ne présente pas de défaut ou de dysfonctionnement, le client a tout simplement changé d’avis).

De deux, comme son nom l’indique, le produit reconditionné n’est pas remis sur le marché en l’état. Il retourne auparavant chez le vendeur pour être testé. Ainsi, l’appareil est confié à une équipe de techniciens qui effectuent un diagnostic approfondi. Au besoin, l’appareil est réparé et le vendeur peut même y ajouter des accessoires. On dit alors que l’appareil est « reconditionné à neuf ».

Enfin, en plus de bénéficier d’une remise importante par rapport aux produits neufs (de 20 à 70 % selon l’importance des réparations effectuées), le produit reconditionné fait l’objet d’une garantie dont la durée varie selon les enseignes (au minimum six mois).

Ah oui, nous avons failli omettre un détail important : les produits reconditionnés étant comme neuf, ils n’ont absolument rien à envier en termes de performance aux produits qui sortent fraîchement des usines.

Acheter des produits reconditionnés, c’est faire un geste pour la planète

Vous l’aurez certainement remarqué, en raison de l’offre exponentielle et de l’obsolescence programmée, les appareils high-tech (en particulier les téléphones) ont une durée de vie relativement courte. À peine, le dernier modèle de smartphone est sorti qu’un autre modèle surgit à son tour.

Résultat : nous avons pris l’habitude de remplacer nos smartphones au bout d’un an et demi (tout au plus deux ans) et les vieux modèles se retrouvent au fond d’un tiroir, si ce n’est carrément à la déchetterie… et cela entraîne une véritable catastrophe écologique.

En effet, la pollution ne se limite pas à la production des appareils high-tech (prenons l’exemple de l’iPhone 6, 85 % des émissions de carbone de cet appareil sont générés durant sa fabrication).

Il faut savoir que les appareils électriques et électroniques que nous n’utilisons plus finissent par être exportés vers des pays émergents où ils sont traités en vue de la récupération de métaux rares (et faut-il le préciser, hautement toxiques).

Conclusion

En refusant la course effrénée aux nouveautés et en préférant les produits reconditionnés, nous prolongeons la durée de vie des appareils et freinons ainsi la production de déchets. Qui dit mieux ?

L'info SMOGEY
Le reconditionnement permet de réduire l’impact écologique de la téléphonie mobile en prolongeant la durée de vie des téléphones... Mais pas que !