Repair café 🛠


15 Sep, 2017

Vous avez dit repair café ?

Révélé en 2009 aux Pays-Bas, les repair cafés gagnent en notoriété. Aujourd’hui, l’Europe et l’Amérique ont adopté ce concept original. Rien ne se perd, tout se répare, c’est le crédo de ces ateliers d’un nouveau genre.

Repair café, un phénomène à l’échelle internationale

Imaginés par Martine Postma, une militante écologiste néerlandaise, les repair cafés ont vite dépassé les frontières des Pays-Bas. Il faut dire que le concept est original et ne manque pas d’attrait. Se rendre dans un café (d’où le nom de repair café) ou dans un tout autre lieu public pour réparer gratuitement un objet en panne, abîmé ou déchiré, et profiter du savoir-faire et des conseils de professionnels bénévoles, bon nombre de personnes sont séduites.

Aujourd’hui, on estime à pas moins de 1200 le nombre de repair cafés présents dans le monde. Un succès phénoménal ! Et la Belgique se classe 3ème avec pas moins de 225 répair cafés.

Comment ça marche ?

Comme vous vous en doutez, le repair café n’est pas un lieu ouvert tous les jours. Selon les villes, des ateliers de repair café peuvent se tenir toutes les semaines ou tous les mois. Chaque fois, le succès est au rendez-vous.

Le principe est simple. Au jour et à l’heure annoncée, chacun vient avec son objet à réparer et met la main à la pâte. Le but ? Réparer les objets et matériels en panne au lieu de les jeter afin de réduire les déchets. Sur place des professionnels bénévoles (en électronique, en appareil électrique, en bricolage, en couture…) aident gratuitement les propriétaires.

Repair café, quel est intérêt ?

Les repair cafés ont de multiples intérêts. D’abord d’ordre économique, car il y a une réduction évidente des dépenses du ménage. En effet, quel meilleur moyen de lutter contre l’obsolescence programmée de nos appareils que de les réparer ?

Ensuite d’ordre social. D’une part les repair cafés permettent de rencontrer du monde, de partager des expériences, de donner et de recevoir des conseils. D’autre part, cela permet de sortir de la solitude, et de perpétuer des métiers qui tendent à disparaître.

Enfin d’ordre écologique, et c’est le plus grand intérêt des repair cafés. Imaginez ce que l’absence de déchets — ou du moins leur réduction — a comme impact sur l’environnement. Il y a une économie d’énergie (puisque les consommateurs réparent leurs objets au lieu d’acheter du neuf, il y aura une baisse significative de la production), une réduction des gaz à effet de serre, et une utilisation responsable des matières premières.

Au vu de tous ces avantages, changeons nos comportements d’achat et devenons plus responsables. Un objet à réparer ? Direction les repair cafés. Vous en retrouvez un peu partout en Belgique !

Comment entretenir, réparer votre : 

 

 

*fiche pratique